Cameroun :: Budget 2023 :: 6,71 milliards de fcfa pour le Minepded

Pierre Hélé est passé devant la Commission des finances de l’Assemblée nationale le 29 novembre 2022.

Le Ministre de l’Environnement de la Protection de la Nature et du Développement Durable (Minepded), Hele Pierre était face aux membres de la Commission des Finances et du Budget pour défendre son projet de budget pour l’exercice 2023, estimé à 6 milliards 710 millions de FCFA sur les 6 mille 274 milliards 800 millions de Francs CFA, au titre du budget général ; et au 70 milliards 300 millions de Francs CFA, pour les Comptes d’Affection Spéciale.

Dans ce budget, 2,826 400 milliards de fcfa sont destinés aux changements climatiques, à la desertification et à la sécheresse. L’objectif visé est de réduire la vulnérabilité des activités de développement des populations aux effets néfastes des changements climatiques, à la désertification et à la sécheresse. C’est le niveau « d’adaptation et de résilience des secteurs de développement au changements climatiques » qui sert de balise.

Pour ce qui est de la biodiversité, il est question d’assurer le suivi et la promotion de la conservation, de l’utilisation et de la restauration et la valorisation de la biodiversité. Les 602 millions de fcfa alloués serviront dans ce cadre à assurer l’ « évolution des états des écosystèmes, des espèces et des ressources génériques de la biodiversité ». En rapport avec le développement durable, 689,5 millions de fcfa aideront à « promouvoir la prise en compte du développement durable dans les programmes et projets au Cameroun ». Cette approche s’appuie sur le « nombre des programmes et projets de développement intégrant les questions environnementales dans leurs élaborations et leurs mises en œuvre ».

Les pollutions, les nuisances et les substances chimiques nocives et/ou dangereuses ont bénéficié de 990,5 millions de fcfa au regard de de la « quantité des déchets générés de manière écologiquement rationnelle » avec pour objectif de « réduire les pollutions et les nuisances environnementales ». La gouvernance et l’appui institutionnel du sous-secteur de l’environnement, de la protection de la nature et du développement a reçu une enveloppe globalement de 1,601 600 milliards de fcfa avec pour but d’ « améliorer la coordination des services et améliorer la bonne mise en œuvre des des programmes techniques du sous-secteur environnement, à la protection de la nature et au développement durable ». Le ministère s’appuie sur le « taux de réalisation des activités budgétisées au Minepded ».

En 2020, le Minepded avait obtenu 7,458 milliards de fcfa de budget contre 6,072 milliards en 2019. 2,962 174 milliards de fcfa avaient été prévus dans le cadre de la lutte contre la désertification et le changement climatique. Concernant la gestion durable de la biodiversité, au rang desquelles la restauration des mangroves, une enveloppe 1,060 069 milliard de fcfa a été adoptée. Pour la lutte contre la pollution et les nuisances, et substances chimiques nocives et/ou dangereuses, l’Etat avait mis à disposition 1,074 582 milliard de fcfa tandis que 2,361 175 milliards sont allés à l’appui institutionnel et à la gouvernance dans le sous-secteur de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable.

Summary

By Ekema Emmanuel Likine

National Assembly Update

The Minister of Environment, Nature Protection and Sustainable Development, Hele Pierre was before the members of the Finance and Budget Committee to defend his draft budget for the year 2023, estimated at CFA 6 billion 710 million.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s